Gr ce aux boucles d oreille potala, Goku et Vegeta ont fusionn en un tre presque invincible Vegetto Ce nouveau h ros met mal Boo qui est impuissant, mais il a un tout autre plan en t te s introduire dans le corps du d mon pour d livrer ceux que Boo a absorb s Seulement, les cons quences de cette tentative sont insoup onn es, et nos h ros sont sur le point de mener un combat final contre le mal l tat purC est un grand volume du Manga que nous avons entre les mains puisque ce trente quatri me opus de l dition Perfect de Dragon Ball propose la conclusion de la s rie travers le dernier combat de Goku ainsi qu un pilogue bien m rit Il faut reconna tre que la saga Boo n aura pas t la meilleure de la s rie tant elle donnait l impression de trop tirer sur la corde et d introduire un burlesque qui avait parfois du mal s associer la dimension trop s rieuse des affrontements Qu cela ne tienne, cette fin tient toutes ses promesses et nous permet de quitter Goku et ses amis sur une note plus que convaincante Avec la naissance de cet ultime guerrier qu est Vegetto, on aurait pu penser que l arc Boo se serait conclu en un tour de main avec une victoire du nouveau h ros et une r surrection miracle des personnages tomb s au combat Mais il n en est rien puisqu Akira Toriyama r servait ses derniers rebondissements pour cet ultime volume, des pirouettes sc naristiques globalement tr s bien pens es qui donnent beaucoup de richesse ce final qui ne cesse de surprendre chapitre apr s chapitre Le mangaka propose un beau pied de nez au lecteur qui pouvait penser une ultime surench re dans les rapports de force pour la fin de l uvre En effet, Boo a encore un atout dans sa manche, mais l volution propos e de cet antagoniste est int ressante, donnant au d mon une autre comme aucun adversaire n en avait eu auparavant Pour le reste, malgr la grande quantit de combats propos s, nous ne tombons jamais dans de l aussi spectaculaire, ni dans de l aussi pique, ce qu on pu faire les duels finaux contre Freezer et Cell Afin de clore l ultime combat de son uvre, Akira Toriyama exploite une id e tr s symbolique, symbolique de ce Goku qui a sauv maintes reprises la Terre il ne doit pas sauver l univers seul, mais avec la force de tous ceux qu il a rencontr s depuis le d but de l aventure, mais aussi avec le pouvoir des terriens Le dernier acte de l uvre est embl matique, vite une surench re malvenue et cl t habilement et de mani re diff rente le dernier grand combat de Dragon Ball Gageons qu au milieu des derniers d veloppements sc naristiques, Toriyama prend grand plaisir faire voluer ses personnages, deux en particulier Le premier est Satan qui finit par troquer son r le de clown pour devenir un humain touchant trouvant sa place dans le combat, gagnant fi rement son entr e dans le grand clan des amis de Goku Sur la fin de l uvre, il devient difficile d aimer ce personnage certes menteur, mais vraiment sympathique Enfin, il y a Vegeta qui a d j b n fici d un des moments les plus forts de cet arc et qui ach ve ici son volution en faisant lui m me le bilan de sa propre volution Celui qui a tent de d truire la Terre et voler les dragon ball n est plus, et nous avons l le plus charismatique personnage de l histoire L arc Boo n est pas tout fait le dernier chapitre de la saga puisqu un pilogue se d roulant dix ans plus tard apporte un terme aux aventures de Goku Toriyama joue alors la carte de la nostalgie en revenant un Tenkaichi Budokai, ceux qui ont fait la joie des premiers arcs du manga, ainsi que divers clins d il ci et l Mais c est surtout l occasion de montrer ce que sont devenus les plus importants personnages et comment chacun organise sa petite vie de famille, un point qui permet d affirmer que cette brochette de guerriers vit dans la paix, paix amplement m rit e L arriv e tardive d un dernier personnage, Oob, apporte un semblant d ouverture l uvre, mais confirme aussi le fait que Goku ne sera pas ternel et doit trouver sa succession pour prot ger la Terre Oui, les aventures de P tit Son sont termin es, mais on peut lui faire confiance pour trouver un moyen de prot ger sa plan te de futures menaces Dragon Ball s ach ve par un grand volume qui, d faut de proposer quelques derni res s quences piques, joue la carte du symbole et de la nostalgie pour conclure son dernier arc de mani re habile M me quand on conna t la saga d Akira Toriyama sur le bout des doigts, c est avec beaucoup de m lancolie et la larme l il que nous fermons ce dernier volume Dragon Ball n est pas l un des plus grands mangas pour rien et maintenant que la parution de cette dition Perfect est termin e, c est avec un grand plaisir qu on se plongera de nouveau dans l histoire depuis son premier opus Merci, Monsieur Toriyama, pour cette si grande uvre Critique de manga newsGr ce aux Potalas, les boucles d oreilles des Kaio Shin, Goku et Vegeta viennent de fusionner en un tre surpuissant Vegetto Il peut enfin affronter Majin Boo d gal gal Mais il a un autre plan en t te s introduire l int rieur du djinn pour aller d livrer les autres guerriers qu il a absorb s Une fois dans son corps, la fusion s annule Apr s avoir sauv s leurs amis et enfants, Goku et Vegeta arrachent le cocon qui contenait le gros Majin Boo Le djinn r gresse alors sa forme initiale il est devenu le mal l tat pur Goku le sait, il va devoir livrer son ultime combat et il va avoir besoin de tous les Terriens pour l aider