Jadis rayonnantes, les civilisations du gigantisme industriel avaient disparu dans les t n bres du temps, et la surface terrestre avait t recouverte d une for t de bact ries g antes exhalant des humeurs empoisonn es la mer de la d composition Les hommes, r duits subsister a et l aux rares abords pr serv s de cette mer, vivaient dans les royaumes qu ils avaient fond s localement La vall e du vent Un petit royaume la population d peine cinq cents personnes, prot g tant bien que mal par un vent marin des pollutions de la mer de la d composition Ce texte fait r f rence une dition puis e ou non disponible de ce titreLe fungus poursuit son irr sistible essor Ni les bombardements ni les actions humaines ne semblent en mesure d enrayer son d veloppement mortel Le Saint Empereur de son c t se d barrasse de son fr re et, aid des Hidolas, des cr atures artificielles presque immortelles, il part pour le front